Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 22:40

Week-end au bord de l'explosion...

 

Ingrédients de cette semaine finissante:

- un déplacement de trois jours avec retour jeudi soir, tard, après le coucher des enfants (il faudra que je vous explique pourquoi quand je réserve un billet de train j'évite absolument les arrivées à Lyon à 19h. A tout jamais!)

- une trachéite maternelle avec corticoïdes en forte dose

- un syndrôme prémenstruel costaud (c'est comme ça qu'on appelle mon état depuis mon récent retour de couches, une fois par mois) : j'ai envie de distribuer des giffles à la volée (y compris aux adultes que je côtoie), alors que je suis très très contre...

- trois enfants fatigués dont

  • une Loutre qui a passé la soirée de vendredi (soirée couscous à l'école) à bavarder avec la plus mal élevée de ses camarades
  • une Marmotte rendue très très fiante (Copyright MamanTestent) par le changement d'heure/les virus/la crise économique/le syndrôme "Chut chut Charlotte" (je vous en parle bientôt) (Rayer la mention inutile)
  • une Belette qui découvre la communication et ses capacités motrices la même semaine

- un mari qui travaille le samedi, "pour une fois, j'avais oublié de te dire"

- un dimanche consacré à l'anniversaire de Belette

 

Résultat:

Des concours de fiantitude. Tous azimuts. Auprès d'une mère qui sent bien que ça dépasse les niveaux enregistrés jusqu'alors. Mais qui se dit aussi que, déjà, le moindre petit rien lui donne envie de hurler, de se rouler par terre, de quémander du silence/de l'attention/de la cohérence.

Denrées très très rares ce week-end.

Rares les moments sans hurlements.

Rares les occasions de manger deux bouchées d'affilée/de passer aux toilettes (je ne parle pas d'y séjourner)/de faire une phrase complète en direction d'un être comprenant

Rares les activités (je parle de choses qu'on fait, comme marcher sur un trottoir ou s'habiller, pas d'un atelier créatif hein?!) interrompues moins de dix fois par des enfants qui veulent immédiatement:

  • de la nouvelle pâte à modeler noire (euh là Marmotte, on attaque le repas, hein, tu vois, c'est de la soupe!)
  • passer la journée en robe de chambre (ah ben oui Loutre, t'as raison, parce que justement, quand on invite amis et famille pour fêter un anniversaire, qu'il fait 30°C devant les fenêtres rapport à ce foutu soleil qu'on n'attendait plus, c'est une bonne idée de sortir la robe de chambre peluche pour une spéciale "je tape sur ma soeur à coups de tapette à mouches")
  • montrer à la cantonnade à quel point on sait cracher sa purée de légumes loin et vaporiser sur un large rayon (merci Belette pour mon seul jean potable)

Une visite chez une amie nantie de deux filles terrifiées par mon irrespectueuse marmaille.

Un couscous à l'école, donc...

Un gâteau d'anniversaire sur lequel trônait un nombre impair de framboises.

Un grand-père qui ne sait même pas couper les rubans en deux morceaux EXACTEMENT égaux.

Une Marmotte qui se peint copieusement le visage aux feutres et qui enfile son "zoli zilet d'été": les feutres "magiques" contiennent un je ne sais quoi que sa peau n'aima pas et le gilet en question était celui, comment ai-je pu l'oublier, qui contient 10% de cachemire ou autre laine coûteuse. Résultat: un eczéma géant en moins d'une journée. Bepanthen est mon ami.

 

Je me remets au sport. N'importe quoi. Courir. Me défouler. Suer à grosses gouttes. Me faire draguer par des gros lourds. Ou pas. Me fouler une cheville ou frôler la pneumonie. Tout, plutôt que de revivre un week-end dans cet état de nerfs-là...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by elle-mere - dans Brèves d'Elle-mère
commenter cet article

commentaires

A Propos

  • : Le blog de elle-mere
  • Le blog de elle-mere
  • : Elle-mère, maman concernée de trois mammifères survoltés, Loutre, sept ans, Marmotte, quatre ans et demi, et Belette, 19 mois. Peut-on à la fois être féru de littérature enfantine, très au point question principes d'éducation, passionné par la condition des mères (et des pères), ouvert aux autres, ET au bord du burn-out parental? Oui, on peut!
  • Contact

Illustrations ©LuceGribouillon

L'illustration de la bannière de ce blog est l'oeuvre exclusive de Luce Gribouillon, que je remercie très chaleureusement.

 

Vous pouvez admirer ici les réalisations de cette illustratice/peintre/dessinatrice, entre autres talents de cette maman qui en a beaucoup!

 

http://lucegribouillon.blogspot.fr/

Recherche

Archives